Un agent de la GRC sauve un conducteur de l’Île-du-Prince-Édouard bloqué dans un fossé enneigé pendant 4 heures

RCMP-Rescues-Winter-Driver

Prince County RCMP released this photo of the stranded driver's vehicle stuck in a snowy ditch near North Tryon early Monday. (RCMP)

Un conducteur de l’Île-du-Prince-Édouard bloqué dans un fossé pendant quatre heures tôt lundi matin est sain et sauf après qu’un agent de la GRC ait remarqué ses feux de détresse et ait pu le sortir à la pelle.

L’agent a vu les feux de la voiture clignoter sur le côté de l’autoroute près du pont de la Confédération vers 6h20, et s’est arrêté pour voir si tout le monde allait bien.

“Ils ont trouvé un homme âgé dans la voiture, qui attendait depuis un certain temps une dépanneuse”, a déclaré le sergent Troy MacLean, membre de la GRC.

“Le temps n’était pas assez sûr pour que les dépanneuses soient sur la route.”

Des chutes de neige abondantes et des avertissements de tempête hivernale avaient été émis pour toute l’île dimanche toute la journée, et la neige a commencé à tomber vers 21 heures. Des vents violents et de la poudrerie réduisaient la visibilité au moment où l’homme a quitté la route tôt lundi.

La porte du conducteur était ensevelie sous la neige et la porte du passager ne fonctionnait pas, a déclaré la police.

Après avoir enlevé la neige de la porte du côté du conducteur, l’officier a escorté l’homme jusqu’à son domicile où il a été laissé à la garde de sa famille.

RCMP Rescues Winter Driver

“Il était assez heureux de sortir du véhicule, parce qu’il était là depuis un certain temps, et de se mettre au chaud et au sec dans sa maison,” dit MacLean.

Il a souligné que l’homme avait eu de la chance que le véhicule de la GRC passe devant lui.

“Cela aurait pu être un mauvais résultat”, a-t-il dit, ajoutant que pendant les tempêtes, les gens devraient rester chez eux, à moins qu’un déplacement ne soit absolument nécessaire.

“C’est un danger pour les charrues qui sont sur la route ainsi que pour tous les véhicules d’urgence qui doivent répondre à ces appels. Il n’était pas sûr pour nous d’essayer de sortir et de secourir les gens”.

Si les conducteurs doivent s’aventurer dans de mauvaises conditions, ils doivent s’assurer qu’ils ont un téléphone portable en état de marche, une pelle et des vêtements adaptés aux éléments, selon un communiqué de presse de la GRC.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *