Comparution de la GRCVA devant le Comité permanent des anciens combattants – Anciens combattants sans-abri

Le Comité permanent des anciens combattants examine toutes les questions relatives au mandat, à la gestion et au fonctionnement du ministère des Anciens Combattants et du Tribunal des anciens combattants (révision et appel). Le Comité a invité l’Association des anciens combattants de la GRC à comparaître devant lui pour discuter de la question des anciens combattants sans abri.

Le lundi 4 février 2019, Ralph Mahar, notre chef de la direction, a comparu devant le Comité pour le renseigner sur l’Association et l’informer des points de vue de l’Association au sujet des anciens combattants sans abri et des anciens combattants à risque de le devenir, plus particulièrement en ce qui a trait aux anciens de la GRC.

Dans le cadre de son allocution, M. Mahar s’est également adressé au Comité au sujet du Fonds d’urgence pour anciens combattants et du Fonds pour le bien-être des anciens combattants et des familles.

Le Fonds d’urgence pour anciens combattants offre un soutien financier aux anciens combattants, à leurs familles ou à leurs survivants dont le bien-être est menacé en raison d’une situation urgente et imprévue.

Le Fonds pour le bien-être des anciens combattants et de leur famille accorde des subventions et des contributions à des organismes privés, publics ou universitaires pour mener des recherches et mettre en œuvre des initiatives et des projets qui favorisent le bien-être des anciens combattants et de leurs familles.

ACC a informé notre Association que nos anciens combattants ne sont admissibles à aucun de ces fonds.

Nous écrivons à la ministre des Anciens Combattants, l’honorable Jody Wilson-Reybould, pour demander une révision de l’admissibilité à ces deux fonds afin de les rendre accessibles aux anciens membres de la GRC.

Cliquez ici pour lire la déclaration préparée que M. Mahar a présentée aux membres du Comité.

Nous tiendrons nos membres au courant de notre engagement auprès du ministre des Anciens Combattants en ce qui concerne cette question au cours des prochaines semaines.

En plus de ce qui précède, comme vous le savez, d’autres questions liées aux avantages sociaux que l’Association demande aux ministres de réviser en notre faveur comprennent des mesures pour

  • S’assurer que les conjoints survivants reçoivent les bénéfices appropriés en éliminant la clause liée au « mariage après 60 ans».
  • Augmenter le montant de la pension de survivant de l’ancien combattant de 50 % à 70 %

Ces deux questions ont été incluses dans la lettre de mandat que le premier ministre Trudeau a adressée au ministre des Anciens Combattants pour lui demander de les régler en faveur des anciens combattants militaires. Il n’y a pas de double directive au ministre de la Sécurité publique, ni d’engagement documenté correspondant de la part du gouvernement du Canada d’inclure les anciens combattants de la GRC et leurs conjoints survivants dans la révision de ces politiques afin de les rendre applicables à nos anciens combattants également.

J’ai récemment écrit au ministre de la Sécurité publique, Ralph Goodale, pour lui demander de s’engager à faire en sorte que le ” mariage après 60 ans de récupération ” soit également abrogé pour les anciens membres de la GRC et que les prestations au survivant des conjoints survivants des membres de la GRC soient également portées de 50% à 70%.

Cliquez ici pour voir ma lettre au ministre Goodale.

Je vous tiendrai au courant des développements que nous entreprenons ici en votre nom et, bien sûr, j’accueillerai toujours avec plaisir vos commentaires et vos suggestions qui nous permettront d’élaborer nos positions et d’aller de l’avant.

Meilleures salutations,

Steve Walker
Président
Association des vétérans de la GRC