Lettre de la commissaire aux anciens de la GRC

J’espère que vous vous portez bien et que les retraités migrateurs parmi vous ont réussi à rentrer au bercail sans encombre. Je pense à vous et à votre famille en cette période difficile. Vous êtes une partie importante de notre famille, celle de la GRC, et je veux m’assurer que nous faisons tout en notre pouvoir pour la protéger dans son ensemble.

Face à la COVID-19, je suis galvanisée par la résilience observée partout à la GRC. Tout le monde s’est mobilisé face à cet événement sans précédent, nous permettant de poursuivre notre mandat tout en assurant la sécurité de nos communautés.

On a souvent tendance, dans une crise, à ne voir que les défis, parfois écrasants, à relever; paradoxalement, je vois beaucoup de bons côtés à celle que nous traversons pour notre organisation. Nos plans de continuité des activités sont robustes et sont mis à l’épreuve. Les chefs collaborent plus que jamais et sont plus forts sachant qu’ils ont les compétences et l’assurance nécessaires pour faire face à un événement aux ramifications si nombreuses.

C’est une excellente occasion de consolider nos relations avec les différents organismes gouvernementaux, les partenaires et les syndicats, en particulier avec la toute nouvelle Fédération de la police nationale qui représente nos membres réguliers. Les voisins s’entraident et ça fait du bien de voir les choses ralentir un peu, avec des volumes d’appels en baisse… un bon moment pour appuyer sur le bouton de réinitialisation!

Nous avons tous un rôle à jouer pour ralentir la propagation de la COVID-19, mais pour vous, les anciens, qui tombez carrément dans le groupe d’âge le plus vulnérable, il est particulièrement important de prendre des précautions. Les menottes n’étant malheureusement d’aucune utilité contre cet ennemi insaisissable, il faut le combattre par d’autres moyens.

Comme nous l’ont expliqué les autorités de santé publique, les virus respiratoires se transmettent par le contact. En apportant certaines modifications à nos habitudes quotidiennes, nous pouvons aider à réduire les risques et à « aplatir la courbe » des contaminations.

Assurez-vous de connaître les symptômes de la COVID-19, suivez les recommandations des autorités locales en matière de santé et respectez les consignes de distanciation sociale. La meilleure chose à faire est de rester à la maison. Jusqu’à indication contraire, évitez les rassemblements et limitez votre exposition aux autres personnes et aux lieux publics. Pour obtenir de l’information fiable sur les symptômes à surveiller et les précautions à prendre, vous pouvez composer le 1 833 784 4397 ou consulter le site canada.ca/coronavirus.

Nous devons plus que jamais veiller les uns sur les autres. Les prochaines semaines seront très mouvementées et apporteront des conséquences concrètes pour vous et pour votre famille. Les situations de ce genre peuvent être difficiles. Il est naturel de s’en inquiéter et d’éprouver des sentiments de crainte et d’incertitude. Le réseau de soutien que forment les anciens prend alors toute son importance. Prenez des nouvelles les uns des autres, restez en contact et aidez la famille à rester forte.

Si vous, un collègue ou un membre de votre famille avez un besoin urgent de soutien, téléphonez à la ligne sans frais d’Anciens Combattants Canada au 1 800 268-7708 pour parler sans tarder à un professionnel de la santé mentale, à toute heure du jour ou de la nuit. Il s’agit d’un service confidentiel et gratuit offert sept jours sur sept aux anciens militaires et membres de la GRC, aux membres de leur famille ou à leurs soignants.

De nombreuses filiales de la Légion offrent aussi une aide d’urgence et un service de livraison d’épicerie à ceux qui en ont besoin. Communiquez avec votre filiale locale pour obtenir de l’information ou adressez-vous aux officiers d’entraide de direction nationale par téléphone (1 877 534 4666) ou par courriel (veteransservices@legion.ca).

Pour vous tenir au courant de ce qui se passe dans l’organisation, nous avons lancé une nouvelle page d’information sur la COVID-19 où sont publiés mes communiqués à l’intention des employés de la GRC, les mises à jour diffusées au public et des liens utiles. De nouveaux renseignements s’y ajoutent chaque jour, alors consultez-la régulièrement à l’adresse suivante : http://www.rcmp.gc.ca/fr/covid-19?fe.

Si vous avez d’autres questions, la direction de l’Association des anciens de la GRC (https://rcmpva.org/contact-fr/?lang=fr ou 1 877 251 1771) restera en communication étroite avec mon sergent-major du corps pendant cette période. Ensemble, nous veillerons à trouver les réponses qu’il vous faut.

Je sais que vous serez nombreux à vouloir savoir ce que vous pouvez faire de plus pour aider. Vous avez passé votre carrière à gérer des crises de toutes sortes, et maintenant, notre pays a besoin de ce genre d’expérience. Nous nous penchons sur les rôles que peuvent jouer les bénévoles, et je recommuniquerai bientôt avec vous au sujet des procédures et des options que nous mettons en place.

Je me réjouis à la perspective de vous revoir en grand nombre lors de votre assemblée générale annuelle. Lorsque vous pourrez vous réunir en toute sécurité, vous pouvez compter sur ma présence, peu importe le moment et le lieu que vous choisirez.

Votre contribution à la sécurité du Canada constitue un incroyable héritage, et nous montons aux barricades pour le préserver. Nous continuerons de prendre soin des Canadiens, tout comme vous l’avez fait. Nous avons les choses en main. Vous serez fiers de nous.

Pour finir sur une note d’humour, je partage avec vous un commentaire que m’a fait parvenir un ancien de la GRC qui s’est auto-isolé au retour d’un voyage à l’étranger : « En fait, c’est pas si ennuyant de rester chez soi; on découvre par exemple qu’un sac de riz contient 7456 grains et un autre, 7489! »

Portez-vous bien!

Brenda Lucki
Commissaire