Les membres (civil) du Conseil consultatif intérimaires de gestion de la Gendarmerie royale du Canada sont nommés

En janvier 2019, le ministre Ralph Goodale a annoncé que le gouvernement du Canada mettait en place un Conseil consultatif intérimaire de gestion de la GRC afin de fournir à la commissaire une expertise externe et des conseils sur la transformation, les ressources humaines, les pratiques de gestion moderne, la technologie de l’information et autres domaines spécialisés.

Le 5 juin 2019, le ministre Goodale a annoncé que le gouvernement avait nommé les 13 membres suivants au Conseil intérimaire.

Les membres du Conseil d’administration sont :

Mr. Richard Dicerni – Président
Ms. Leanne J. Fitch – Vice-présidente
Mr. Randy Ambrosie – Membre
Dr. Elaine Bernard – Membre
Ms. Angela Campbell – Membre
Mr. John C. Domm – Membre
Dr. Ghayda Hassan – Membre
Ms. Maureen Kempston Darkes – Membre
Mr. Douglas E. Moen – Membre
Mr. Wally Oppal – Membre
Mr. Kevin Patterson – Membre
Mr. Keith Peterson – Membre
Dr. Emöke Szathmáry – Membre

Cliquez ici pour lire le communiqué de presse identifiant les membres du Conseil, qui comprend leur biographie professionnelle.

En reconnaissant ces nominations, la commissaire de la GRC, Brenda Lucki, s’est dite ” Je suis persuadée qu’ils nous aideront à réaliser notre objectif : être une organisation policière nationale plus moderne, efficace, saine et inclusive “.

La commissaire a précisé qu’elle “je continuerai de diriger les opérations et la gestion de la GRC et de tous les dossiers qui s’y rattachent. Le Conseil de gestion n’aura aucune responsabilité dans les dossiers relevant des enquêtes et des opérations. “.

Cliquez ici pour lire la déclaration complète du commissaire Lucki.

Les commissions de services policiers et d’autres ordres de gouvernement (provinciaux et municipaux) sont en place depuis de nombreuses années dans de nombreuses administrations au Canada. La création de ce conseil consultatif civil intérimaire marque le début d’une nouvelle ère pour la Gendarmerie.

Le maintien d’une distinction claire entre (i) la prestation de conseils en matière de gestion administrative (le rôle de la Commission) et (ii) la gestion des opérations policières (le rôle du commissaire de la GRC) est le facteur critique dans l’exercice de cette nouvelle dynamique.

Il est impératif de respecter ces rôles distincts pour développer la confiance du public dans ce partenariat en pleine évolution, afin de s’assurer que les opérations policières sont indépendantes de toute influence politique et menées ” sans craindre ni favoriser qui que ce soit “.

Nous souhaitons la meilleure des chances au Conseil consultatif intérimaires de gestion alors qu’il commence à faire son chemin, et nous restons disponibles pour le rencontrer si l’Association des vétérans de la GRC peut lui venir en aide.

Steve Walker
Président