Choix d’un nouvel ombudsman des vétérans : Lettre au ministre O’Regan

Le 10 avril, le gouvernement du Canada a annoncé les critères qu’il a établis pour la sélection d’un nouvel ombudsman des anciens combattants pour succéder à M. Guy Parent, qui occupe ce poste depuis huit ans. Les critères inclus dans l’affichage du processus de sélection ne font aucune référence à une exigence de service militaire ou de la GRC, soit les deux groupes que l’ombudsman des vétérans sert.

Nos collègues de la Légion royale canadienne ont écrit au ministre pour lui faire part de leurs préoccupations au sujet de cette vision à courte vue sur les qualifications essentielles que doit posséder le nouvel ombudsman des anciens combattants.

Le président Al Rivard a écrit au ministre des Anciens Combattants Seamus O’Regan pour exprimer le point de vue de l’Association des anciens combattants de la GRC selon lequel l’expérience militaire/de la GRC est une exigence essentielle, et que le fait de ne pas inclure ces qualifications dans le nouveau candidat ne sera pas accepté par les anciens combattants.